Artsvivants.ca – La vie secrète des costumes
image:L'archivage au théâtrepar Michael Eagan

L'archivage au théâtre
par Michael Eagan


L’archivage au théâtre canadien

photo:Ko-Ko (Avery Saltzman) avec kimono motif et ceinture dragon rouge/photo de André Rozon, Top Photography
Ko-Ko (Avery Saltzman) avec kimono motif et ceinture dragon rouge, The Mikado (1998), conçu par Susan Benson
Photographe: André Rozon, Top Photography
© Centre national des Arts

L’idée même d’archiver les costumes est pratiquement absente du théâtre canadien, bien que certains éléments soient préservés de façon ponctuelle. Le Festival de Stratford du Canada entretient une collection d’archives de costumes sélectionnés parmi ses productions passées. Les masques originaux de la production d’Oedipus Rexde la saison inaugurale de 1952, conçus par Tanya Moiseiwitsch, ont aujourd’hui valeur d’icônes, mais plus importante encore est la célèbre « bible » qui a été conservée pour chaque production. C’est un document des plus complets qui répertorie tous les détails possibles et imaginables sur chacun des costumes. Des copies des dessins originaux y sont préservées, de même que les renseignements pertinents sur la coupe, des échantillons de tissus, les mensurations des acteurs et une foule de détails sur les perruques, les barbes et moustaches et les maquillages spéciaux. Il est désormais courant de conserver une « bible » de chaque production dans de nombreux théâtres, mais cette pratique a été initiée par le Festival de Stratford, lequel possède les dossiers de costumes les plus complets et détaillés au Canada. Stratford produit prioritairement les pièces de Shakespeare dans le texte mais se renouvelle constamment avec de nouvelles productions, si bien que, même s’il lui arrive de reprendre une production à l’occasion, on ne peut le considérer comme un théâtre de répertoire à proprement parler.

L'archivage au Centre national des Arts

Le Centre national des Arts est l’un des rares producteurs de théâtre du Canada à être dotés d’un service des archives. L’importance de maintenir des archives a été reconnue dès que le CNA a ouvert ses portes en 1969, mais les plans initiaux à cet effet n’ont pu être réalisés. Heather McCallu, de la Metropolitan Toronto Reference Library, a été consultée au début des années 1970, mais ses recommandations en vue de la mise sur pied d’un programme d’archivage pour le CNA sont restées sans suite. En 1979, le CNA a embauché son premier archiviste, Anthony Ibbotson. Malheureusement, les Archives du CNA ont été fermées en 1985, dans la foulée d’importantes compressions budgétaires. Le poste d’archiviste du CNA a été réactivé en 1989 et est occupé depuis par Gerry Grace, qui travaillait déjà pour le CNA dans d’autres fonctions depuis 1976.

Gerry Grace a assemblé une remarquable collection de costumes ainsi qu’un fonds bien garni de documents scénographiques, y compris des maquettes de décors en trois dimensions, des dessins, des plans, des photos de production et des affiches. Avec un jugement sûr et un goût sans faille, M. Grace a sélectionné des éléments représentatifs des costumes qui constituent une formidable documentation sur la production de théâtre et d’opéra au CNA. Ce travail comporte une dimension muséologique intrinsèque, et impose des choix difficiles quant aux costumes qui seront finalement conservés. Bien qu’il soit impossible de tout préserver, le fonds d’archives inclut une documentation exhaustive de pratiquement tous les dessins et photos de chacun des costumes portés par les interprètes qui se sont produits au CNA.

Pour en savoir plus long sur l’historique de la Collection de costumes du CNA, lisez l’article de Gerry Grace.

image:Jocaste de Œdipe Roi (1982), © Michael Eagan
Jocaste de Œdipe Roi (1982)
© Michael Eagan

Préserver le travail des concepteurs

Les concepteurs de costumes sont généralement dotés d’une solide carapace et, pour la plupart, nous assumons depuis longtemps le caractère essentiellement éphémère de notre travail. Ainsi, nous accueillons tout effort visant à préserver une trace de nos créations comme un honneur inespéré. À certains égards, les archives des costumes du CNA constituent un précis d’histoire de la scénographie théâtrale au Canada qui couvre les trente ou quarante dernières années. Bon nombre des plus importants concepteurs scénographes canadiens sont représentés dans la collection, à partir de Robert Prévost et Brian Jackson dans les toutes premières années, en passant par quelques-unes des œuvres fondatrices de Susan Benson et de François Barbeau, jusqu'aux plus récentes conceptions avant-gardistes de Dany Lyne (bien que ces derniers travaux ne soient pas encore inclus dans l’exposition virtuelle). Cette collection permet de repérer et de retracer les grandes tendances en matière de conception de costumes au Canada, et revêt un intérêt certain tant pour les spécialistes que pour les historiens, et même les simples curieux.

L’exposition en ligne La vie secrète des costumes contient une profusion de ressources et de renseignements pertinents sur les costumes et les productions théâtrales d’expressions française et anglaise. Les expositions du site Artsvivants.ca du CNA continueront à prendre de l’ampleur au fil des ans, au-delà de La vie secrète des costumes, de sorte que les artéfacts théâtraux du CNA seront de plus en plus accessibles au plus grand nombre. Nous voulons que chaque séance de navigation dans le site soit une expérience enrichissante, s’apparentant à une visite virtuelle des Archives du CNA.