Artsvivants.ca – La vie secrète des costumes

L’iconographie comme scénographie : la force de la représentation iconique dans la conception pour la scène, par Michael Eagan
par Michael Eagan

L’article qui suit expose l’utilisation que l’on peut faire de symboles visuels et de représentations iconiques dans la conception de costumes pour exprimer les thèmes et les idées d’une pièce. Cet article s’adresse aux élèves du deuxième cycle du secondaire et aux étudiants de niveau postsecondaire.
image:La Sphinge, Œdipe Roi (1982)
La Sphinge, Œdipe Roi (1982)
Conçu par Michael Eagan / © Michael Eagan

La conception pour le théâtre est une quête de l’allégorie et s’inscrit toujours dans l’optique plus large d’une œuvre d’art pour la scène. Les allégories servent généralement un thème ou une idée essentielle que véhicule une œuvre – que ce soit de façon littérale ou au second degré, en écho à l’idée évoquée ou encore dans une perspective ironique. Les icônes sont des symboles qui condensent, en quelque sorte, une idée ou son contraire. Les meilleures et les plus intéressantes conceptions pour la scène parviennent toujours à atteindre ce deuxième niveau de lecture, d’où la puissance de l’image iconique et son importance dans le champ de la scénographie.

Le postmodernisme dans la scénographie

La peinture et l’architecture ont fait l’objet de plusieurs tendances et mouvements. Le postmodernisme est un mouvement qui s’est répandu dans presque toutes les disciplines, y compris la scénographie. Il est apparu plus ou moins en réaction à des décennies de modernisme (connu en architecture sous l’appellation de « style international ») marqué par un minimalisme froid. Le postmodernisme se caractérise notamment par le recours à des symboles visuels et des icônes – généralement hérités du passé. Ses sensibilités demeurent indéniablement contemporaines, mais il intègre aussi des références à des idées communes et à une culture collective. Le succès du postmodernisme comme mouvement intellectuel s’explique en bonne partie par son identité résolument avant-gardiste, tempérée par un renvoi rassurant à un héritage partagé. Cette notion est particulièrement intéressante pour le scénographe, qui recherche souvent des symboles visuels et des représentations iconiques forts, faisant écho à une réalité supérieure.