Prise de conscience de l’espace scénique

Niveau

Premier cycle et deuxième cycle du secondaire

Vue d’ensemble

Un concepteur de décors doit être bien au fait de l’utilisation de l’espace comme moyen de communiquer de l’information et des émotions. Voici quelques activités qui aideront les élèves à prendre conscience de l’espace scénique. 

Activité 1 : La géographie de la scène

But de l’activité

Initier les élèves aux différentes zones de l’espace scénique par le mouvement. 

Objectif

En ayant recours à la répétition et au mouvement, amener les élèves à assimiler les différentes zones de la scène de façon rapide et amusante. À la fin de l’exercice, ils n’auront plus besoin de réfléchir à l’emplacement de ces différentes zones de l’espace scénique : ils les repèreront spontanément.

Directives

Dans un gymnase ou sur la scène de l’auditorium, les élèves se déplacent vers les zones désignées et adéquatement jalonnées, en obéissant à des instructions précises comme celles qui suivent :

  • Tous les garçons qui portent des jeans, au centre de la scène (CS).
  • Tous les élèves dont le prénom commence par un « B », côté jardin (CJ).
  • Toutes les filles qui portent des tresses, à l’avant-scène, côté cour (ASCC).

Conseil

Adaptez les instructions à votre groupe, et prévoyez une vingtaine de variations. Enchaînez vos instructions rapidement, afin de garder les élèves en mouvement et de les obliger à réfléchir constamment aux différents emplacements.

Activité 2 : Exploration spatiale

But de l’activité

Initier les élèves aux positions fortes et faibles sur la scène.

Objectif

Amener les élèves à créer des tableaux scéniques pour les aider à comprendre comment la mise en place, en particulier quand elle positionne les interprètes dans le foyer (« point de mire ») ou contribue à les mettre en évidence, aide à clarifier les rapports entre les personnages et favorise la compréhension de l’intrigue.

Notes de cours

  • Le centre de la scène (CS) est une position forte.
  • Le centre du lointain (LTCS) et le centre de l’avant-scène (ASCS) sont aussi des positions relativement fortes, selon l’action qui se déroule par ailleurs sur la scène.
  • Le corps de l’interprète est à son plus « fort », en termes de présence scénique, quand il est directement tourné vers le lointain, mais que signifient les autres positions?

Directives

Demander aux élèves de se relayer dans la chaise du « metteur en scène ». Le « metteur en scène » place les élèves sur la scène, individuellement ou par groupes, de manière à créer des tableaux scéniques évoquant les situations suivantes :

  • Un(e) souverain(e) et sa cour.
  • Deux personnages sur le point de se battre à coups de poings.
  • Deux personnages se jaugeant timidement l’un l’autre.
  • Cinq ou six personnages agressifs qui menacent de s’en prendre à l’auditoire.
  • Une sensation de liberté.
  • Une sensation de claustrophobie.

Activité 3

Par groupes, demander aux élèves de procéder à un remue-méninges pour inventer d’autres situations à explorer sur scène, mais corser l’exercice en modifiant la dynamique de l’espace scénique par l’ajout d’éléments comme ceux qui suivent :

  • praticables
  • escaliers
  • caisses
  • chaises

Information complémentaire

Quand le concepteur parle de l’emplacement des objets devant figurer sur la scène, ou quand le metteur en scène et les comédiens évoquent les déplacements sur scène, ils ont tous recours à une terminologie qui prend pour point de départ la perspective de l’interprète faisant face au public.

<em>La g&eacute;ographie de la sc&egrave;ne</em>

La géographie de la scène

  • Avant-scène (AS) : désigne la zone la plus rapprochée de l’auditoire.
  • Lointain (LT) : désigne la zone la plus éloignée de l’auditoire.
  • Côté jardin (CJ) : désigne la zone située à la droite de l’interprète (à la gauche du metteur en scène).
  • Côté cour (CC) désigne la zone située à la gauche de l’interprète (à la droite du metteur en scène).
  • Centre de la scène (CS) : désigne la zone située à mi-chemin des positions AS, LT, CJ et CC – soit exactement au milieu de la scène!
  • ASCC, ASCJ, LTCC, LTCJ, CJCS, CCCS sont des raffinements des zones susmentionnées.

Voir l’activité suggérée ci-dessus pour apprivoiser « La géographie de la scène ».