Josef Svoboda

<em>Josef Svoboda</em>

Josef Svoboda

Né le 10 mai 1920 Cáslav, en Tchécoslovaquie, Josef Svoboda devient apprenti ébéniste à la fin de ses études secondaires. Après sa formation auprès d’un maître, il s’inscrit à l’École centrale de l’industrie de l’habitation à Prague. Attiré toutefois par le théâtre, il fait ses premières armes dans ce domaine d’abord dans sa ville natale, puis dans la capitale. Peu de temps après la Seconde Guerre mondiale, il suit des cours de scénographie au Conservatoire de Prague et étudie l’architecture à l’Académie des arts appliqués, dans la même ville.

L’une des caractéristiques fondamentales de Josef Svoboda est sa confrontation constante de la théorie et de la pratique. Pendant ses études, en 1945, il participe à l’établissement du Grand Opéra, qui est rattaché au Théâtre Cinq?Mai, et en devient scénographe en chef, collaborant avec le Théâtre de la satire et le Studio du Théâtre national. En 1948, M. Svoboda se joint à l’équipe du Théâtre national, d’abord à titre de scénographe, puis, à partir de 1951, de directeur artistique et technique. Il reste fidèle à cet établissement jusqu’en 1992, lorsqu’il quitte ses fonctions pour devenir directeur administratif du théâtre indépendant Laterna Magika (« la lanterne magique »), au sein duquel il exerce le rôle de directeur artistique depuis 1973.

C’est au Théâtre Cinq?Mai que Josef Svoboda rencontre les deux metteurs en scène avec qui il travaillera principalement : Alfréd Radok et Václav Kašlík. En collaborant avec M. Radok, M. Svoboda approfondit sa compréhension de la façon dont le metteur en scène perçoit la scénographie et l’intégration fonctionnelle de la conception de décors dans le contexte des autres aspects de la production théâtrale. Le désir de découverte qui anime les deux hommes les mène à entreprendre une série d’expériences, dont découleront la fondation du théâtre Laterna Magika, la création du « polyekran » (« multiécran ») et l’invention d’autres éléments audiovisuels. En coopérant avec le metteur en scène d’opéra Václav Kašlík, M. Svoboda se découvre une passion pour la musique, ce qui contribue à la présentation, tant au pays qu’à l’étranger, de nombreux excellents opéras. Au cours des années 1960, le scénographe fait la rencontre d’autres metteurs en scène de renom, dont Otomar Krej?a et Miroslav Machá?ek. Il crée une fois de plus avec eux des œuvres exceptionnelles montées sur les planches du Théâtre national à Prague, et, dans le cas de M. Krej?a, du Divadlo za branou (« Théâtre derrière la porte »), à Prague, ainsi que d’autres théâtres européens. Dans les années 1980, l’association de M. Svoboda avec le metteur en scène Evald Schorm au théâtre Laterna Magika marque un changement majeur dans l’orientation de cet établissement à nul autre pareil.

Josef Svoboda a créé des décors pour plus de 700 pièces de théâtre dans son propre pays et ailleurs dans le monde. Rares sont les grands metteurs en scène du monde entier qui n’ont pas collaboré avec lui au cours de la seconde moitié du XXe siècle. Parmi les artistes éminents avec qui il a travaillé, mentionnons A. Delcampe, J. Dexter, C.H. Drese, A. Everding, G. Friedrich, G. Strehler, L. Olivier, R. Petit et J.-C. Riber. Le travail du scénographe a toujours été plus apprécié à l’étranger que dans son pays d’origine : il a reçu des prix et des titres tels qu’un doctorat honorifique du Royal College of Arts à Londres (en 1969), l’International Theatre Award à New York (en 1976), le grade de chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres (en 1976), à Paris, un doctorat ès beaux?arts aux universités Denison et Western Michigan (en 1978 et en 1984), aux États-Unis, un prix de l’US Institute for Theatre Technology (en 1986), aux États?Unis, le titre de Royal Industry Designer à Londres (en 1989), la Légion d’honneur (en 1993), en France, et un doctorat honorifique de l’Université catholique de Louvain-la-Neuve (en 2001).

M. Svoboda aimait les jeunes : il leur a transmis ses connaissances à l’Académie des arts appliqués de Prague, où il a formé une génération compétente de scénographes tchèques, ainsi qu’à d’autres établissements d’enseignement ailleurs dans le monde. Il n’y a qu’un seul rêve que l’artiste n’a pas su réaliser, celui de concevoir et de construire, à Prague, un théâtre qui puisse matérialiser sa riche expérience en théâtre et répondre à ses exigences élevées.

Photo et notice biographique reproduites avec l’autorisation de Laterna Magika (www.laterna.cz)

Idomeneo, Rè di Creta

  • De : Wolfgang Amadeus Mozart
  • Lieu : Opéra du CNA (Salle Southam)
  • Année : 1981
  • Concepteur : Josef Svoboda
Plus

Ariadne auf Naxos

  • De : Richard Strauss
  • Lieu : Opéra du CNA (Salle Southam)
  • Année : 1977
  • Concepteur : Josef Svoboda
Plus

The Queen of Spades

  • De :
  • Lieu : Opéra du CNA (Salle Southam)
  • Année : 1976
  • Concepteur : Josef Svoboda
Plus

Imagerie de maquette filtre permettant de voir les décors correspondant à diverses tendances. Apprenez-en davantage sur chaque filtre et catégorie dans le glossaire Espaces imaginés et par des recherches en ligne.

Les éléments et les principes de la conception

 

Les genres de théâtre