Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Comment naît la danse

Le processus chorégraphique

Composition

La création, la modification et la sélection d'enchaînements ainsi que la composition sont les outils essentiels du métier du chorégraphe. L'architecture d'une œuvre de danse peut avoir de nombreuses sources.

  • La danse peut prendre la forme d'un solo élégant ou d'une œuvre épique qui compte cinquante interprètes.
  • La danse peut être une pièce intégrale ou être composée de sections liées entre elles, comme une suite musicale ou une pièce de théâtre en plusieurs actes.
  • La danse peut suivre un récit et raconter une histoire, aussi bien dans un ballet en trois actes que dans un court solo dramatique.
  • La danse peut être abstraite, explorant le temps, l'espace et les relations.

Les méthodes aléatoires peuvent être un élément provocateur d'un processus de création, permettant l'apparition de nouvelles manifestations artistiques lors de la création ou de la présentation. Le chorégraphe américain Merce Cunningham intègre cette démarche dans ses créations. L'organisation des enchaînements de musique et de danse se détermine avec un lancement de dés, ou une consultation de l'I Ching. À l'occasion, les danses de Cunningham étaient d'une durée qui correspondait exactement à une commande musicale, mais l'intersection de la chorégraphie et de la musique ne se produisait pas avant la première.

Pendant qu'un chorégraphe commence au début d'une pièce et travaille en ordre jusqu'à la fin, un autre ne sait pas où le processus l'emportera et y plonge simplement. Encore, un autre compose des sections de la chorégraphie et joue avec l'ordre des sections. Un chorégraphe ne change rien dès que les interprètes connaissent la chorégraphie tandis qu'un autre révise et change la danse jusqu'à quelques minutes du spectacle.

 

»» Conclusion