Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Comment naît la danse

Le processus chorégraphique

Méthodes

Le chorégraphe travaille dans nombre de différents contextes selon sa vision, la forme de danse avec laquelle il crée et les ressources à sa disposition. Il peut travailler :

  • indépendamment, en engageant des interprètes en conséquence des projets ;
  • au sein d'une compagnie qu'il mène et qui existe pour donner corps à sa vision artistique ;
  • en tant que directeur artistique ou chorégraphe en résidence avec une compagnie de répertoire ;
  • comme artiste invité, travaillant avec différentes compagnies autour du monde.

Souvent, le chorégraphe ouvrant dans une forme contemporaine conçoit le mouvement avec l'expérimentation et l'innovation. Il en résulte une communication dansée très personnelle. Paul-André Fortier est un des chorégraphes qui créent de cette façon.

Le chorégraphe ouvrant dans une technique classique ou traditionnelle tend à s'inspirer du vocabulaire de mouvements de la forme comme langage de base. Après, selon sa vision précise, il choisit de conserver une structure dérivée de la technique en question, ou de la franchir.

Dans le processus de dérivation de la forme et du vocabulaire de mouvements, le chorégraphe intègre parfois des mouvements d'expression personnelle pour articuler sa perspective unique. Un exemple de toute beauté en ballet : la pièce one hundred words for snow (1999) de Dominique Dumais. En danse de l'Asie du Sud, Revealed by Fire (2001) de Lata Pada fait voir l'intégration de vocabulaires classique et personnel.

 

»» Inspiration