Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Rendez-vous artistiques

Biographie

Margie Gillis

chorégraphie en solo / Fondation de Danse Margie Gillis

(1953- )

Danseuse soliste de renommée mondiale, Margie Gillis était née pour bouger. Son père et sa mère étaient tous deux des champions de ski de calibre olympique, l'un de ses frères a été joueur de hockey professionnel et sa sœur championne de ski en style libre. Son frère Christopher était chorégraphe et premier danseur de la Paul Taylor Dance Company.

Dotée d'un corps athlétique et solide, drapée dans sa longue chevelure, Margie Gillis est une artiste de la scène inclassable qui fait preuve de virtuosité dans ses interprétations. En 1979, elle a été la première artiste en danse moderne à être invitée à se produire et à enseigner en Chine, après la Révolution culturelle. En 1981, elle a créé la Fondation de Danse Margie Gillis pour encadrer son œuvre de création. Parmi ses chorégraphies récentes, citons Elimination (2003), A Complex Simplicity of Love (2003), Breathing in Bird Bone (2003) et Voyages dans les paysages intérieurs (2005).

Margie Gillis a dansé en tant qu'artiste invitée pour de nombreuses compagnies, entre autres Les Grands Ballets Canadiens (rebaptisés depuis Les Grands Ballets Canadiens de Montréal), la  Paul Taylor Dance Company, le Ballet national du Canada et le groupe Momix. Elle a été la danseuse vedette de la tournée de la chanteuse d'opéra Jessye Norman en l'honneur de Duke Ellington (Sacred Ellington), et s'est produite également avec l'Orchestre symphonique de Montréal et l'Orchestre symphonique de Québec. Outre ses prestations sur scène, elle a réalisé des chorégraphies pour d'autres artistes avec lesquels elle a collaboré. En 2000, par exemple, ce sont les danseurs Laurence Lemieux et Bill Coleman qui ont créé sa pièce Métis sur Mer.

Vedette de plusieurs films documentaires et émissions spéciales de la télévision. Margie Gillis a obtenu un prix Gemini en 1998 pour son rôle principal dans Wild Hearts in Strange Times, documentaire de la CBC sur sa vie et son art réalisé par l'ancienne première danseuse du Ballet national du Canada, Veronica Tennant . Depuis 1981, l'artiste est ambassadrice culturelle du Canada. Le gouvernement provincial du Québec l'a aussi nommée ambassadrice culturelle du Québec en 1985. Trois ans plus tard, elle était décorée de l'Ordre du Canada.

Sites Web :

Fondation de Danse Margie Gillis

Pour en savoir plus :

Alonzo, Anne-Marie, Margie Gillis : la danse des marches, Montréal, Éditions du Noroît, 1993.