Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Rendez-vous artistiques

Cette vidéo est seulement disponible en anglais.
Lisez la transcription de l'entrevue.

Biographie

Dana Gingras

The Holy Body Tattoo

(1966- )

Dana Gingras est cofondatrice avec Noam Gagnon du Holy Body Tattoo, compagnie de Vancouver qui, depuis 1993, redynamise la danse contemporaine au Canada. Les deux artistes se sont rencontrés alors qu'ils travaillaient pour le groupe EDAM (Experimental Dance and Music) à Vancouver, et ils ont fait un bout de chemin ensemble auprès du Groupe Danse Lab de danse à Ottawa avant de retourner sur la côte Ouest.

Dans leurs œuvres, les deux chorégraphes mettent en scène la dualité qui est au cœur de la vie actuelle, juxtaposant le rythme frénétique et la violence de l'univers urbain au désir d'intimité et à la quête de sens de l'être humain. Ils exploitent souvent les thèmes de l'endurance et de la fragilité humaine. Le mouvement exigé des danseurs peut être physiquement contraignant au point de mener à l'épuisement, mais également d'une précision toute mécanique. Leur travail fait volontiers appel au multimédia. Noam Gagnon et Dana Gingras ont collaboré plusieurs fois avec le réalisateur William Morrison et leur pièce Circa (2000), qui inclut la participation de la formation Tiger Lillies, a été adaptée à l'écran.

Parmi leurs autres productions, citons Poetry and Apocalypse (1994), Our brief eternity (1996), Running Wild (2004) et monumental (2005). Cette pièce d'ensemble, la plus ambitieuse du Holy Body Tattoo à ce jour, leur a été commandée dans le cadre des Commandes de danse jeunesse Centre national des Arts-CGI, en partenariat avec le Conseil des Arts du Canada.

Les films et les chorégraphies des deux créateurs ont été présentés dans plusieurs pays du monde et leur ont valu de nombreux prix ; ils ont notamment remporté, en 2000, le tout premier Prix Alcan pour les arts de la scène en danse, décerné par le Vancouver East Cultural Centre.

Sites Web :

The Holy Body Tattoo (français et anglais)

Pour en savoir plus :

Miller, Robin J, « The Holy Body Tattoo’s monumental Development », The Dance Current, vol. 7, no 8 (mars 2005), p. 18-22.