Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Rendez-vous artistiques

Biographie

Andrew de Lotbinière Harwood

improvisation contact / improvisation / AH HA Productions

(1951- )

Andrew de Lotbinière Harwood est l'un des maîtres canadiens de l'improvisation et de l'improvisation contact. Il a exécuté des improvisations ou dansé sur des chorégraphies dans le cadre de festivals et d'événements partout au Canada, de même qu'aux États-Unis et en Europe.

Montréalais de naissance, il a été initié à la danse moderne et à l'improvisation à Vancouver, au studio Synergy de Linda Rubin en 1974. Peu après, il a été initié à l'improvisation contact – qu'il a étudiée, et plus tard exercée – par les créateurs de cette forme d'expression, Steve Paxton et Nancy Stark Smith. À la même époque, il a rencontré Peter Bingham , avec qui il allait créer la compagnie Fulcrum (1977-1978), vouée à l'improvisation contact. Leur collaboration se poursuit encore aujourd'hui dans le cadre de la série annuelle de spectacles d'improvisation The Echo Case, lancée en 1992.

Outre sa carrière de danseur improvisateur, M. Harwood chorégraphie des œuvres interprétées par des solistes ou des groupes. Il a également dansé pour les compagnies de Jo Lechay, Marie Chouinard et Jean-Pierre Perreault . En 1996, il a créé des solos à la demande des chorégraphes Paul-André Fortier et Tedd Robinson .

Andrew Harwood a collaboré avec de nombreux artistes nord-américains au cours de sa carrière et, en sa qualité de directeur artistique fondateur de AH HA Productions, il continue à privilégier l'échange artistique. La compagnie montréalaise est un creuset qui laisse place à des approches différentes de la danse utilisant à la fois la chorégraphie et les stratégies d'improvisation.

Depuis la formation de AH HA en 2000, l'artiste a créé des œuvres importantes, dont Not to Know (2001), réalisée en collaboration avec Benoît Lachambre pour un ensemble de danseurs et de musiciens improvisant sur scène. La pièce Les Cinq Mouvements (2005) constitue un ambitieux projet qui se déploie sur cinq soirées, au cours desquelles M. Harwood improvise chaque soir un duo avec un danseur différent sur une trame sonore réalisée en direct, avec l'assistance des chorégraphes Ginette Laurin et Louise Bédard.

En 2000, Andrew Harwood a reçu le Prix Jacqueline-Lemieux du Conseil des Arts du Canada.

Sites Web :

AH HA Productions