Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Rendez-vous artistiques

Biographie

Karen Kaeja

chorégraphes / improvisation contact / Kaeja d’Dance

(1961- )

Les époux Allen et Karen Kaeja sont les codirecteurs artistiques de la compagnie Kaeja d'Dance de Toronto (Ontario). Ils se sont mariés en 1989 et ont fondé leur compagnie deux ans plus tard pour encadrer leurs activités de chorégraphes, d'interprètes, d'artistes de tournée et de pédagogues. L'improvisation contact, danse égalitaire entre toutes, est au cœur de leur démarche et a forgé le style chorégraphique athlétique de Kaeja d'Dance.

Ontariens de naissance, les deux artistes apportent des influences très étendues à leur œuvre de créateurs. Allen a pratiqué la lutte et le judo pendant neuf ans avant de se tourner vers la danse moderne. Karen, alors qu'elle suivait le programme de thérapie par la danse de l'Université York, a initié la création d'un cours de thérapie par la danse pour les aînés. Elle a aussi étudié la technique Mitzvah et l'improvisation contact à la même époque.

Karen a présenté sa première chorégraphie, Hangman (1991), dans le cadre du tout premier fFIDA (fringe Festival of Independent Dance Artists) à Toronto. Allen, qui a reçu le prix de chorégraphie Clifford E. Lee en 1999, a créé ses premières pièces en 1982 et s'est illustré, notamment, avec Old Country (1995) et Resistance (2000), deux œuvres inspirées de l'Holocauste – un thème qui a pour lui des résonances particulières.

En plus de son travail à la scène, Allen chorégraphie également pour le cinéma. En 1997, il a coréalisé Witnessed, l'une de ses nombreuses collaborations avec le cinéaste Mark Adam – qui comptent aussi Zummel (1999), film pour lequel Karen a reçu le prix de la meilleure interprète au Moving Pictures Festival of Dance on Film and Video de Toronto.

Les deux époux sont très actifs sur la scène communautaire. En 1997, Karen a cofondé le Festival of Interactive Physics avec l'improvisatrice de danse Pam Johnson. Son partenaire, pour sa part, a cofondé le fFIDA avec Michael Menegon en 1991, et les deux hommes ont codirigé le festival jusqu'au départ d'Allen en 2001.

Allen et Karen Kaeja sont aussi des professeurs très appréciés d'improvisation contact et de danse improvisée. Ils ont enseigné à l'école du Toronto Dance Theatre et à l'École nationale de ballet du Canada, ainsi que sur la scène internationale.

Sites Web :

Kaeja D’Dance Company (anglais seulement)

Pour en savoir plus :

Oriold, Carol, Allen Kaeja et Karen Kaeja, Express Dance: Educators’ Resource for Teaching Dance, Toronto, Dance Collection Danse Press/es, 2000.