Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Rendez-vous artistiques

Biographie

Anne Teresa De Keersmaeker

Rosas / PARTS / danse et musique

(1960- )

La chorégraphe belge Anne Teresa De Keersmaeker n'avait que vingt-deux ans quand elle a créé Fase (1982), une œuvre généralement reconnue comme un jalon de la danse contemporaine belge. Depuis, elle n'a cessé de créer des œuvres marquantes et novatrices, prenant sa place au rang des chorégraphes les plus en vue sur la scène internationale. La relation particulière entre la musique et la danse est une constante dans son œuvre.

Enfant, Mme De Keersmaeker a étudié le ballet classique à l'École Lillian Lambert de la danse, de la musique et des arts du spectacle, à Bruxelles. En 1978, elle a été admise au centre Mudra-Bruxelles, l'école affiliée au Théâtre royal de la Monnaie et au Ballet du XX e siècle de Maurice Béjart, qui a été son professeur à cette époque. En 1981, elle s'est rendue à New York afin de poursuivre sa formation à la Tisch School of the Arts, où elle s'est initiée de première main à la danse postmoderne américaine.

Mme De Keersmaeker a fondé sa compagnie Rosas en 1983. Sa première production pour la compagnie, Rosas danst Rosas (1983), a été couronnée d'un prix Bessie (dont le nom officiel est New York Dance and Performance Awards – « prix de la danse et de la performance de New York » ) en 1989. La même année, elle a remporté le Prix de la danse du Japon pour Mikrokosmos (1987). En 1991, sa pièce Stella (1990) lui a valu un London Dance and Performance Award à Londres.

En 1992, Rosas est devenue la compagnie résidente de l'Opéra Royal De Munt / La Monnaie de Bruxelles. Depuis la disparition du centre Mudra-Bruxelles en 1988, Mme De Keersmaeker rêvait de créer une école. Avec le concours de La Monnaie, elle a fondé l'école PARTS (Performing Arts Research and Training Studios – « studios de recherche et de formation en arts d'interprétation » ) en 1995.

En reconnaissance de son mérite artistique, son pays natal lui a octroyé le titre de baronne en 1996. Elle a aussi reçu un doctorat honorifique de l'Université libre de Bruxelles. À travers ses activités d'enseignante et de chorégraphe, Anne Teresa De Keersmaeker exerce une influence déterminante sur une nouvelle génération d'artistes de la danse.