Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Rendez-vous artistiques

Biographie

Nacho Duato

Compañía Nacional de Danza / Nederlands Dans Theatre

(1957- )

Depuis 1990, année où Nacho Duato a pris les rênes du ballet national d'Espagne à Madrid, connu sous le nom de Compañía Nacional de Danza, la compagnie s'est dotée d'une personnalité bien à elle, reconnue sur la scène internationale. M. Duato lui apporte sa propre vision de la danse contemporaine, appuyée sur de solides bases de ballet classique et lyrique. Il valorise l'expressivité et la musicalité chez ses danseurs, ainsi que leur aptitude à établir une communication intime avec l'auditoire.

Nacho Duato est né à Valence, en Espagne ; il a entrepris sa formation en ballet à dix-huit ans à la Rambert School de Londres, en Angleterre. Il a poursuivi ses études au centre Mudra-Bruxelles de Maurice Béjart, en Belgique, avant d'aller se perfectionner à l'Alvin Ailey American Dance Center de New York. En 1980, il a dansé avec le Ballet Cullberg à Stockholm (Suède). L'année suivante, il est parti aux Pays-Bas pour se joindre au Nederlands Dans Theater (NDT), dont le directeur, Jirí Kylián, l'a fortement influencé.

Encouragé à se lancer lui-même dans la chorégraphie, M. Duato a créé Jardí Tancat (1983), sur une musique espagnole et catalane. Cette œuvre a remporté le premier prix à l'Atelier chorégraphique international 1983 de Cologne, en Allemagne. En 1988, il est devenu chorégraphe résident au NDT, poste qu'il a occupé pendant deux ans avant de rentrer en Espagne.

À titre de directeur de la Compañía Nacional de Danza, M. Duato a été nommé Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres par l'ambassadeur de France en Espagne en 1995, et il a reçu la « médaille d'or du mérite dans les arts » en Espagne en 1998.

À l'Opéra de Stuttgart, il a reçu le Benois de la Danse, l'un des prix de chorégraphie les plus prestigieux sur la scène internationale, décerné par l'Association internationale de la danse pour sa pièce Multiplicity, Forms of Silence and Emptiness (2000).