Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Rendez-vous artistiques

Biographie

Akram Khan

chorégraphie / Akram Khan Company / kathak contemporain

(1974- )

Akram Khan retourne littéralement la danse sens dessus dessous. Dans Ma, une œuvre créée en 2004, ses interprètes se tiennent en effet sur la tête ou suspendus par les jambes, produisant une forte impression qui a fait l'objet de nombreux commentaires élogieux. Londonien d'origine bengali, ce chorégraphe britannique est souvent décrit comme un prodige de la nouvelle génération de chorégraphes.

Son œuvre primée présente en alternance des visions de fluidité, d'impétuosité, de sexualité brute et d'énergie physique intense. Associant les influences conjuguées de l'hindouisme et de l'Islam, telles qu'on les retrouve dans la danse kathak classique du nord de l'Inde, à sa propre sensibilité occidentale contemporaine, il a mis au point une forme nouvelle qu'il a baptisée le « kathak contemporain ».

Se décrivant lui-même comme un « gamin énergique et instable », M. Khan a été formé en kathak par le maître Sri Pratap Pawar. Adolescent, il s'est produit dans le monde entier aux côtés de Pandit Ravi Shankar dans The Jungle Book (« le Livre de la jungle »), ainsi que dans le Mahabharata mis en scène par Peter Brook. Au début de la vingtaine, il a entrepris ses études à la Northern School of Contemporary Dance, où il contrariait ses professeurs, affirme-t-il, en mêlant à leurs enseignements des mouvements issus du kathak ; leurs réactions ont inspiré ses œuvres subséquentes.

M. Khan a par la suite obtenu une place très convoitée à l'école PARTSd'Anne Teresa de Keersmaeker en Belgique. En 1999, il a mis sur pied l'Akram Khan Companyà Londres avec Farooq Chaudhry, aujourd'hui producteur de la compagnie.

Akram Khan a créé plusieurs pièces avec sa compagnie, notamment Kaash (2002) et Ma (2004), une œuvre qui fusionne théâtre et danse et comporte un texte du romancier Hanif Kure. M. Khan a reçu un doctorat honorifique de l'Université De Montfort en juillet 2004 pour son apport exceptionnel au milieu des arts en Grande-Bretagne.