Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Rendez-vous artistiques

Biographie

Doris Humphrey

compagnie Humphrey-Weidman / « chute et redressement » / écrits sur la danse

(1885-1958)

Doris Humphrey a exercé une grande influence sur l'évolution de la danse moderne aux États-Unis. Elle a entrepris sa carrière professionnelle en 1918 au sein de la compagnie Denishawn. Dix ans plus tard, de concert avec Charles Weidman et Pauline Lawrence, elle a quitté Denishawn pour fonder une nouvelle compagnie. Humphrey et Weidman enseignaient et créaient des chorégraphies, tandis que Lawrence s'occupait de la production et de l'administration. La compagnie Humphrey-Weidman n'a pas tardé à s'attirer les éloges de la critique.

Humphrey a mis au point une technique de danse fondée sur les rapports dynamiques entre équilibre et déséquilibre, connue sous le nom de « fall and recovery » ( « chute et redressement » ). Elle a aussi été parmi les tout premiers professeurs de la Bennington School of Dance, où elle a créé quelques-unes de ses plus importantes pièces d'ensemble, notamment New Dance (1935) et With My Red Fires (1936). Parmi ses autres œuvres marquantes, on peut citer Air for the G String (1928), Water Study (1928), The Shakers (1930) et Day on Earth (1947).

Après la Seconde Guerre mondiale, Humphrey a été invitée à assurer la direction artistique d'une compagnie de danse fondée par l'un de ses anciens danseurs, José Limón. Elle a assumé ses fonctions à la tête de la José Limón Dance Foundation jusqu'à sa mort. En 1951, Humphrey s'est jointe au corps professoral de la division de la danse à la Juilliard School. Son ouvrage fondateur sur la chorégraphie, The Art of Making Dances, a été publié à titre posthume en 1959.

Sites Web :

Doris Humphrey Society (anglais seulement)

Pour en savoir plus :

Humphrey, Doris, The Art of Making Dances, Ed Barbara Pollack [1959], Princeton (NJ), Princeton Book Company, 1987 ; traduction française : Construire la danse, Paris, L’Harmattan, 1998.