Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Rendez-vous artistiques

Biographie

Émile Jaques-Dalcroze

formation musicale / gymnastique rythmique / rythmique / improvisation

(1865-1950)

Le Suisse Émile Jaques-Dalcroze était compositeur et professeur au Conservatoire de musique de Genève. Même s'il n'était pas danseur lui-même, il a eu une influence énorme sur le développement de la danse moderne en Europe au début du XXe siècle.

Jacques-Dalcroze a conçu une méthode pédagogique appelée « gymnastique rythmique » ou plus communément « rythmique », qui avait pour but d'aiguiser chez ses élèves la conscience cinétique de la musique. Il partait d'improvisations musicales associées au mouvement pour enseigner à ses élèves les principes fondamentaux de la musique.

En 1910, Jacques-Dalcroze a fondé l'Institut Jaques-Dalcroze (Bildungsanstalt). D'abord basée à Hellerau, l'école a été déménagée à Vienne pendant la Première Guerre mondiale et a dû fermer ses portes en 1938, quand les nazis ont annexé l'Autriche. Jacques-Dalcroze a aussi ouvert une autre école en 1915 à Genève, où il est resté jusqu'à sa mort.

Parmi les élèves et assistantes de Jacques-Dalcroze, plusieurs, comme Marie Rambert, Suzanne Perrottet, Annie Beck et Mary Wigman, s'intéressaient plus particulièrement à la danse. En quittant son école, elles ont répandu ses idées, qui ont influencé bon nombre des premiers adeptes de la danse moderne.

Sites Web :

Institut Jaques-Dalcroze Genève

Pour en savoir plus :

Jaques-Dalcroze, Émile, Le rythme, la musique et l’éducation, Paris, Fischbacher, 1920.

Jaques-Dalcroze, Émile, Méthode Jaques-Dalcroze, Lausanne, Jobin & Cie., 1916-1917.