Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Rendez-vous artistiques

Biographie

Ruth St. Denis

vaudeville / Denishawn / « visualisations musicales »

(1879-1968)

Contrairement à Loïe Fuller et Isadora Duncan, pionnières de la danse moderne américaine qui ont mené l'essentiel de leurs carrières respectives en Europe, Ruth Saint-Denis a connu le succès dans son propre pays. Née Ruth Dennis, elle a débuté comme danseuse de vaudeville et membre de la compagnie de théâtre de David Belasco dans les années 1890.

En 1904, une publicité pour la marque de cigarettes Egyptian Deities lui aurait inspiré, selon la légende, un premier concert de danses d'inspiration orientale incluant Radha, The Incense et The Cobras. Ces danses « exotiques » ont récolté un tel succès qu'elle les a présenté en tournée aux États-Unis et en Europe.

En 1914, Saint-Denis a épousé l'un de ses élèves, Ted Shawn. Peu après, ils ont fondé Denishawn, à la fois compagnie et école, à Los Angeles. Au milieu des années 1920, Denishawn a tourné dans la région de l'Océan indien et du Pacifique. De grands innovateurs de la danse moderne comme Martha Graham, Doris Humphrey et Charles Weidman ont été membres de la compagnie Denishawn.

Shawn et Saint-Denis ne s'entendait pas sur l'orientation à donner à leur troupe. Alors que Shawn était sensible aux avantages monétaires qu'offrait le circuit du vaudeville, Saint-Denis se considérait plutôt comme une artiste de concert sérieuse. Elle souhaitait se consacrer à ses « visualisations musicales », dans lesquelles le mouvement traduisait le tempo, le rythme et le contenu émotif de la musique. En 1929, le couple s'est séparé et a démantelé sa compagnie, bien qu'il n'ait jamais officiellement divorcé.

Aux prises avec de graves difficultés financières dans les années 1930, Saint-Denis s'est néanmoins plongée dans sa quête d'un art de la danse à contenu spirituel. Elle a donné sa dernière prestation publique en 1966, à quatre-vingt-sept ans.

Pour en savoir plus :

St. Denis, Ruth, Wisdom Comes Dancing, Ed. Kamae A. Miller, Seattle (WA), PeaceWorks, 1997.

---, An Unfinished Life [1939], Brooklyn (NY), Dance Horizons, 1969.