Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Rendez-vous artistiques

Biographie

Alwin  Nikolais

Nikolais Dance Theater / Nikolais-Louis Foundation for Dance

(1910-1993)

Alwin Nikolais était un chorégraphe américain révolutionnaire qui a remis en question les conceptions traditionnelles du rôle du danseur. Dans les années 1930, il a dirigé le Hartford Parks Marionette Theatre dans le Connecticut. Plus tard, il a étudié auprès de Hanya Holm et s'est produit avec sa compagnie. En 1948, il a été invité à fonder une école de danse à la Henry Street Playhouse à New York. Il a aussi formé sa propre compagnie, le Nikolais Dance Theater. L'un de ses danseurs, Murray Louis, allait devenir une figure emblématique de la compagnie et collaborer avec Nikolais pendant plus de quarante ans.

L'art de Nikolais privilégiait le mouvement comme véhicule exclusif du sens. Ses présentations scéniques se distinguaient par la « décentralisation » du danseur, le facteur humain étant ainsi réduit à un élément théâtral parmi d'autres. C'est ainsi que dans les années 1950, son art chorégraphique s'est fait de plus en plus abstrait. Dans Masks, Props and Mobiles (1953), par exemple, ses danseurs portaient d'amples costumes qui occultaient leurs silhouettes. Dans Prism (1956), il utilisait les corps des danseurs comme des écrans sur lesquels étaient projetées des images abstraites animées.

Artiste aux multiples talents, Nikolais créait tous les aspects de ses productions, de la chorégraphie aux costumes en passant par les éclairages et la composition musicale (adepte de la musique électronique, il a été l'un des pionniers du synthétiseur Moog dans les années 1960). À sa mort, en 1993, il avait créé au-delà de 100 chorégraphies. Particulièrement apprécié des auditoires parisiens, il a été invité dans les années 1970 à contribuer à la mise sur pied du Centre National de Danse Contemporaine à Angers. En 1980, sa pièce Schema a été créée à l' Opéra de Paris .

Vingt ans après avoir lancé son école, Nikolais a déménagé son organisation au cœur de Manhattan et l'a rebaptisée la Nikolais-Louis Foundation for Dance. La Fondation chapeautait le Nikolais Dance Theater, la Murray Louis Dance Company, l'école et Chimerafilm (un volet audiovisuel). Après la mort de Nikolais, la Fondation a fusionné ses compagnies de danse avant de les supprimer progressivement. La Nikolais-Louis Foundation for Dance collabore maintenant avec la Ririe-Woodbury Dance Company pour présenter les chorégraphies de Nikolais et de Murray Louis. L'école a été redéfinie pour devenir une organisation mobile, qui sillonne les États-Unis pour offrir des ateliers aux étudiants qui ne vivent pas à New York.

Sites Web :

Nikolais-Louis Foundation for Dance, Inc. (anglais seulement)

Pour en savoir plus :

Nikolais, Alwin, Nik, A Documentary, sous la direction de Marica B. Siegel, New York, Dance Perspectives Foundation, 1971.

Pedroni, Francesca, Alwin Nikolais, (texte en italien), Palerme, L'Epos, 2000.

Collectif, « Alwin Nikolais », Les Saisons de la danse, n o 247, juin 1993.