Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Rendez-vous artistiques

Biographie

Léonide Massine

chorégraphie / Ballets Russes / cinéma de la danse / rédaction sur la danse

(1895-1979)

Léonide Massine danse avec le Ballet Bolshoi à Moscou avant de se joindre aux Ballets Russes en 1914. Serge Diaghilev, l'imprésario de la compagnie, l'encourage à créer.

L'œuvre la mieux connue de Massine pour les Ballets Russes est Parade (1917). Le scénario du dramaturge français Jean Cocteau porte sur des personnages dans une parade qui essaient de se trouver un public pour un spectacle qu'ils vont présenter. Erik Satie compose la musique, qui inclut des bruits mécaniques comme le claquement d'une machine à écrire, une corne de brume, des sirènes et des coups de feu. Pablo Picasso et ses assistants peignent un rideau pour le cadre de la scène et produisent un décor et des costumes d'influence cubiste. Le Tricorne (1919), une fusion de flamenco et de ballet, est une autre œuvre notoire de Massine, considérée par plusieurs comme étant sa meilleure.

Après avoir quitté les Ballets Russes, Massine travaille en Europe et aux États-Unis. Par après, il chorégraphie et joue dans le film The Red Shoes (1948) et crée la chorégraphie pour le film The Tales of Hoffmann (1951). Vers la fin de sa carrière, il enseigne la chorégraphie à la Royal Ballet School à Londres. Il rédige aussi une autobiographie, My Life in Ballet et un manuel sur la chorégraphie intitulé Massine on Choreography.

Pour en savoir plus :

MASSINE, Léonide. Massine on Choreography, Londres, Faber & Faber, 1976.
---. My Life in Ballet, sous la direction de Phyllis Hartnoll et de Robert Rubens, Londres, Macmillan, New York, St. Martin’s Press, 1968.