Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Rendez-vous artistiques

Biographie

Marius Petipa

chorégraphie / Ballet impérial

(1818-1910)

Marius Petipa est né en France mais devient le chorégraphe prééminent du Ballet impérial au 19e siècle. Entraîné par son père, Jean Petipa, Marius est engagé en 1847 pour danser avec le Ballet impérial de Saint-Pétersbourg. Il est nommé maître de ballet en 1862 et devient directeur en 1868. Au sommet de sa carrière, il y a environ 200 interprètes au sein de la compagnie.

En tant que chorégraphe, Petipa conjugue le divertissement et l'art, créant des œuvres populaires encore aujourd'hui, y compris La Bayadère (1877), La Belle au bois dormant (1890), Casse-Noisette (1892) et Le Lac des cygnes (1895). (Lev Ivanov assiste Petipa pour la création de Casse-Noisette et du Lac des cygnes.)

Le succès de Petipa s'attribut, en partie, à son talent pour la création de schèmes de mouvements kaléidoscopiques complexes pour le corps de ballet, qui s'observent particulièrement bien depuis les balcons d'un théâtre. Il est aussi applaudi pour de brillantes finales qui mettent en vedette la virtuosité d'interprètes étoiles.

Petipa influence l'évolution du ballet classique en insistant que toutes les interprètes féminines, non seulement les premières danseuses, dansent en chaussons de pointe. Cela augmente la difficulté technique de la chorégraphie et provoque une réforme de costume. Une jupe qui tombe à la hauteur du genou remplace la longue et ample jupe de l'époque romantique. En fin de compte, la jupe à la hauteur du genou se transforme pour devenir le tutu que la ballerine porte aujourd'hui.

Pour en savoir plus :

PETIPA, Marius. Russian Ballet Master: The Memoirs of Marius Petipa, traduit par Helen Whittaker, sous la direction de Lillian Moore, Londres, A & C Clark, 1958. ---. The Diaries of Marius Petipa, traduit par et réalisé sous la direction de Lynn Garafola, Studies in Dance History, 3.1 Pennington, NJ, Princeton Periodicals, 1992.