Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Rendez-vous artistiques

Biographie

Paul-André Fortier

Le Groupe Nouvelle Aire / Fortier Danse-Création / Montréal Danse

(1948- )

Paul-André Fortier est une figure emblématique de la danse canadienne contemporaine, en particulier dans le milieu montréalais. Il a commencé sa carrière en 1973 en se joignant au Groupe Nouvelle Aire en tant que danseur sous l'égide des artistes de la danse Martine Époque et Françoise Sullivan. À partir de Derrière la porte un mur (1978), il s'est lancé dans l'exploration chorégraphique du corps en mouvement et a poursuivi sa quête pendant plus de vingt ans.

En 1979, il a fondé sa propre compagnie, Danse-Théâtre Paul-André Fortier, qui a plus tard pris le nom de Fortier Danse-Création. En 1986, avec Daniel Jackson, il a créé Montréal Danse, compagnie de répertoire de danse dont il a été codirecteur jusqu'en 1989. Dans les années 1980, il s'est détourné de plus en plus de la narration linéaire, dans son œuvre chorégraphique, pour explorer les thèmes de l'ambiguïté et de la quête de sens qui sont au cœur de la postmodernité.

Après avoir quitté Montréal Danse, Paul-André Fortier est entré au Département de danse de l'UQUAM où il a enseigné pendant dix ans.

Outre son enseignement, il a agi en qualité de conseiller et de membre du jury de plusieurs organismes culturels, y compris le Conseil des Arts du Canada. De 1999 à 2003, il a été vice-président du Conseil des arts et des lettres du Québec.

Dans son œuvre chorégraphique, Paul-André Fortier a collaboré avec plusieurs autres danseurs canadiens, notamment Peggy Baker , et il a travaillé avec l'artiste visuelle Betty Goodwin à la création de La Tentation de la transparence (1991) et de Bras de plomb (1993), qui lui a valu le Prix Dora Mavor Moore de la meilleure création chorégraphique.

Ses pièces comme Jeux de fous (1998) et Risque (2003) ont captivé les jeunes publics. Parmi ses œuvres récentes, citons Tensions (2001), duo qu'il a créé pour lui‑même et un jeune danseur, de même que Lumière (2004), qui a été présentée en première au Festival Danse Canada à Ottawa.

Sites Web :

Fortier Danse-Création

Pour en savoir plus :

Massoutre, Guylaine, « A Dancer's Affirmation: Paul-André Fortier's Solos », The Responsive Body: A Language of Contemporary Dance, sous la direction de Brian Webb, Banff (Alberta), Banff Centre Press, 2002 ; p. 44 à 54.

Massoutre, Guylaine, L'Atelier du danseur, Montréal, Fides, 2004.