Ce site sera beaucoup plus agréable à explorer avec un navigateur qui correspond aux standards du Web, mais il est accessible à tout navigateur ou autre logiciel de navigation sur Internet.

Rédaction et analyse d'un texte dramatique

Information et activité

Une pièce commence par une idée. Une idée de personnage, ou une idée du rapport qui unit deux personnages. Ou encore une idée d'histoire complète. Il n'y a pas de règle absolue. Si vous avez beaucoup d'idées, vous constaterez peut-être qu'une pièce de théâtre est l'instrument idéal pour les développer, et leur donner une forme assez claire pour pouvoir les communiquer aux autres.

Certains auteurs dramatiques font un plan détaillé et savent dès le point de départ exactement où ils s'en vont. D'autres écrivent d'abord une scène et suivent ensuite l'histoire là où elle les mène. Ici encore, il n'y a pas de règles absolues. Une chose est essentielle toutefois : une pièce raconte une histoire en plaçant des personnages en situation dramatique, ce qui implique un conflit. Dans l'organisation de vos idées, celles qui mettent des forces en opposition - personnage contre personnage, le plus souvent, ou personnage contre situation - vous fourniront le point de départ le plus dramatique.

Les éléments énumérés plus bas peuvent vous aider à structurer votre histoire, mais ce n'est pas pour autant un guide à suivre à la lettre. Élaborez des personnages et créez des conflits qui vous tiennent à cœur. Et voyez où tout cela vous mènera.

La structure dramatique

En 1863, Gustav Freytag publiait un livre intitulé Technique dramatique, dans lequel il proposait une méthode d'analyse de la structure des pièces de théâtre - méthode qui n'a rien perdu de sa valeur. Selon Freytag, les principaux éléments de structure qui façonnent une pièce et lui donnent sa cohérence sont les suivants :

L'exposition – partie de la pièce qui sert à présenter les personnages, le lieu et le temps de l'action et qui donne aux spectateurs toute l'information préalable nécessaire à la compréhension de la situation dans laquelle se trouvent les personnages.

La complication – le premier moment où le personnage principal (le protagoniste) se trouve en conflit avec les personnages ou les forces (antagonistes) qui l'empêchent d'obtenir ce qu'il désire.

La progression – partie de l'histoire qui montre par quels moyens le personnage principal cherche à surmonter l'opposition et à obtenir ce qu'il veut.

Le point culminant – plus haut sommet de l'action, moment où la situation dans laquelle se trouve le personnage principal se transforme si radicalement que l'histoire ne peut plus qu'évoluer vers sa conclusion.

La résolution – partie de l'histoire qui montre les suites du triomphe ou de la défaite du personnage principal.

Le dénouement – présentation des derniers détails, juste avant la fin de la pièce; sert à expliquer comment les divers éléments de l'action s'articulent les uns aux autres.

Commencer par le commencement

Une scène d'ouverture forte est un bon moyen de capter l'attention du public et de le faire s'intéresser à l'histoire. (La complication créera une situation de conflit, ce qui est toujours intéressant.)

Voici quelques trucs qui aident à créer cette première scène si critique.

Commencer par un geste impressionnant

  • Un personnage qui en gifle un autre
  • Un personnage qui débouche une bouteille de champagne

Par une image forte

  • Un personnage enchaîné, seul sur scène, debout dans un îlot de lumière, qui regarde le public
  • un groupe de personnages installés, comme pour une photo de famille, autour d'un fauteuil vide

Par un son évocateur

  • des coups de feu et des bruits d'explosions dans le lointain
  • un cri

Par du mouvement

  • une foule déchaînée par la colère ou l'enthousiasme se rue sur scène
  • un personnage poursuivi par un groupe

Par de l'information donnée directement au public

  • un narrateur qui présente le contexte général de la pièce et reviendra périodiquement commenter l'action
  • le personnage principal explique ce qu'il se prépare à faire vivre aux autres personnages

Par un dialogue entre

  • des personnages mineurs qui expliquent, pour le bénéfice du public, la situation dans laquelle se trouvent les personnages principaux
  • les personnages principaux

 


Exercice

Choisissez une des amorces proposées plus haut ou inventez-en une de votre cru et tentez de répondre aux questions suivantes :

  • Que se passe-t-il dans cette scène? (Exposition: Qui? Quoi? Où? Quand? Pourquoi?)
  • Qui sont les personnages?
  • Quels rapports ont-ils entre eux?
  • Qu'est ce qui motive leurs actes-que veulent-ils avoir ou faire?
  • Que font-ils dans la vie?
  • Où cette scène se déroule-t-elle?
  • À quel moment de l'histoire se situe cette action?
  • À quel heure du jour cette scène se déroule-t-elle?

Rassemblez les données brutes élaborées par vos réponses et rédigez une scène d'ouverture forte. Si vous êtes satisfait du résultat, passez à la scène suivante, puis à la suivante… et ainsi de suite.